Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 20:37

 

Mais que s'est-il passé Mercredi dernier ? Vous ne suivez pas l'actualité de l'association Guses !? C'est vraiment dommage pour vous...

 

En collaboration avec Oracle, le Guses a participé activement au TechDay Solaris 2013. Je ne vais pas vous faire un résumé de la soirée car Eric Bezille et Axel Paratre ont déjà écrit à ce sujet. Je vais juste profiter de cet article pour publier les deux présentations du Guses (ainsi que celles des précédentes éditions déjà disponibles sur mon blog).

 

Je remercie particulièrement René Garcia (Ingénieur Unix chez PSA Peugeot Citroen) pour sa présentation ZFS. Merci aussi à vous tous de votre présence, en espérant vous croiser lors d'une prochaine soirée que nous organisons.

 

Les présentations du TechDay 2013 :

 

Si jamais cela vous a échappé, le Guses a aussi participé aux précédents TechDay Solaris... Petit rappel des présentations...

 

Les présentations du TechDay 2011 :

 

La présentation du TechDay 2012 :

 

 

 

Maintenant plus d'excuses suivez le Guses...

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 10:44

 

Oracle vient d'annoncer de nouveaux serveurs basés sur les processeurs SPARC T5 & M5. Solaris 11, le système d'exploitation d'Oracle, est au coeur de la stratégie de ces systèmes. Il permet d'en exploiter toute la quintessence: capacités de virtualisation, montée en charge au delà de 1000 threads, optimisation des bases de données Oracle, socle pour une infrastructure Cloud...

 

Nous vous invitons, en association avec le GUSES (Groupe d'Utilisateurs du Système d'Exploitation Solaris), à participer à notre séminaire "Oracle SPARC/Solaris TechDay" le 25 avril à 17h00 au Caves Legrand à Paris 2ème.

 

Nous vous proposons au cours de ce séminaire de partager l'actualité SPARC/Solaris, au travers de retours d'expériences et de cas pratiques.

 

Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir le 25 avril prochain. Plus de détails ici

 

noname

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 20:40

 

La semaine prochaine, l'équipe de développement Oracle Solaris Zones effectue une petite escapade Européenne. Le groupe d'utilisateurs GUSES (en collaboration avec Oracle) vous propose de les rencontrer. L'évènement débutera par une présentation, suivie d'un échange avec les intervenants, pour se terminer autour d'un repas.

 

Nous vous attendons nombreux !!

 

 

Inscription

 

  • Envoyer un mail à l'adresse suivante : bruno.philippe@orness.com
  • Sujet du mail : INSCRIPTION Soirée Guses
  • Merci d'indiquer : Nom, Prénom, Participation au repas (oui / non)

 

Lieu

  • Lieu de la présentation n'est pas encore défini actuellement
  • Lieu du repas : Casa Paco, 13 rue Bassano, 75008 Paris (reste à confirmer)

 

Agenda

  • 18h00 - 18h30 : Accueil et Introduction
  • 18h30 - 19h30 : Présentations
  • 19h30 - 20h00 : Echanges avec les intervenants
  • 20h30 - 23h00 : Repas et diverses discussions

 

Liens

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 15:29

 

25 ans pour Sparc et 20 ans pour Solaris !! Félicitation.

Le hardware Sparc et OS Solaris ont atteint une belle maturité qui je l'espère continuera encore longtemps. En tout cas, depuis le rachat de Sun par Oracle, il semble que l'investissement sur l'architecture Sparc et sur l'OS Solaris sont loin d'être à l'abandon : annonces jusqu'en 2016 (voir la roadmap public). L'arrivée prochaine du Sparc T5 associée à la nouvelle version de Solaris 11 semble très prometteuse. Affaire à suivre.

 

Quelques sources de lectures en ces jours pluvieux :

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 20:48

 

Le 5 avril prochain Oracle France organise l'évènement : Oracle SPARC Supercluster, Performance, Souplesse et Ouverture.

 

Le SuperCluster est une solution totalement intégrée conçue pour héberger, en mode hautement disponible et avec des performances extrêmes, vos applications, vos bases données et vos middleware au sein d'un même châssis. Sa capacité multi-fonctions (support de multiples versions de bases de données, de différentes typologies d'applications...) lui confère une souplesse d'utilisation unique.

 

L'ouverture de SPARC SuperCluster (connexion au SAN, évolutivité verticale et horizontale...) rend son intégration aisée au sein de votre infrastructure existante. Le SPARC SuperCluster est notamment composé de serveurs T4-4, d'un réseau Infiniband, d'une applicance Oracle ZFS Storage et de Solaris 11.

 

Je vous invite donc rapidement à vous inscrire à cet évènement via l'agenda du GUSES ou directement sur le site Oracle pour décourvrir dans le détail cette nouvelle machine intégrée.

 

 

Ci-joint quelques références sur ce sujet :

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:20

 

C'est une question que plusieurs d'entre nous (admistrateurs de base de données ou adminstrateurs systèmes) se posent. Quelques éléments de réponses évoqués dans cette article.

 

Pour rappel, il s'agit d'une option cachée dans la base de données Oracle (_enable_NUMA_support en Oracle 11g et _enable_numa_optimization en Oracle 10g). Cette option lorsqu'elle est activée permet de découper la mémoire partagée par les processus Oracle en plusieurs segments (la fameuse SGA). Cependant ce découpage dépend exclusivement de l'architecture matérielle sur laquelle la base Oracle s'exécute. En Oracle 10g jusqu'à la version 10.2.0.3, cette option était active par défaut. Bizarrement, cette option a été désactivé dans toutes les autres versions (encore actuellement avec la 11gr2). Pourtant, activer cette option peut s'avérer fort utile (voir le workaround concernant un bug dans l'ISM avec Solaris x86).

 

Que devons nous faire alors ? Si vous posez la question au support Oracle bases de données la réponse est clair : ne pas l'activer. Par contre si vous posez la question su support Oracle système la réponse est légérement différente : oui vous pouvez l'activer si votre architecture est NUMA. Cette option active par défaut dans les versions inférieurs à la 10.2.0.4 pose plusieurs problèmes si la base de données s'exécute sur une architecture non NUMA (bizarrement, c'est ce qu'il s'est notamment produit avec les serveurs HP Superdome). Suite à plusieurs incidents remontés au support Oracle bases de données, les équipes de dev ont tout simplement décidé de désactiver cette option (bien avant le rachat de Sun par Oracle).

 

Pour répondre à un besoin particulier, nous avons décidé de l'activer sur plusieurs bases de données. Pour le moment aucun disfonctionnement nous a été remonté vis-à-vis de la gestion de la mémoire partagée mais voilà ce que nous avons détecté lors de sa mise en place sur des serveurs Solaris 10u9... 

 

Lors du démarrage de la base de données, nous avons constatés les messages suivants dans le fichier d'alertes d'Oracle :

 

[...]
2012-01-20 14:52:17.564000 +01:00

WARNING: Local memory allocation shmadvice failure, errno = 22
2012-01-20 14:52:32.994000 +01:00
WARNING: Local memory allocation shmadvice failure, errno = 22
2012-01-20 14:52:49.119000 +01:00
WARNING: Local memory allocation shmadvice failure, errno = 22
2012-01-20 14:53:04.047000 +01:00
WARNING: Local memory allocation shmadvice failure, errno = 22
[...]   

 

Les différents segments ont tous été activés correctement ( 4 segments + 1 pour la gestion) :

 

# pmap -x 2993
[...]
0000000060000000 14024704 14024704 - 14024704 2M rwxsR [ism shmid=0x7000003]
00000003C0000000 11796480 11796480 - 11796480 2M rwxsR [ism shmid=0x7000004]
00000006A0000000 11796480 11796480 - 11796480 2M rwxsR [ism shmid=0x7000005]
0000000980000000 11927552 11927552 - 11927552 2M rwxsR [ism shmid=0x7000006]
0000000C60000000 11796480 11796480 - 11796480 2M rwxsR [ism shmid=0x7000007]
0000000F40000000       20       20 -       20 4K rwxsR [ism shmid=0x7000008]
[...] 

 

En traçant le démarrage de la base Oracle, on obtient les informations suivantes :

 

[...]
shmget(IPC_PRIVATE, 12079595520,0640|IPC_CREAT|IPC_EXCL) = 117440545

shmsys(5, 0x07000021, 0x00000001, 0xFFFFFC7FFFDFA2F8) = Err#22 EINVAL
[...] 

 

Le syscall shmsys() est uniquement utilisé lorsque l'option NUMA est activée dans la base. Le 1er argument de shmsys() permet de déterminer quelle sous fonction est exécutée. Il y a 4 choix possible et un par défaut. Etrangement le code retour du choix par défaut est EINVAL (code source). Pourquoi Oracle base de données utilise la valeur 5 pour cet argument ? S'agit'il d'un bug ? Pour info, l'erreur se produit autant de fois qu'il y a de segments.

 

Réponse du support Oracle : il s'agit d'un problème d'interfaçage entre Oracle bases de données et Solaris (bug 12596470). Ce bug est corrigé dans Solaris 10u10 et Solaris 11.

 

Malgré la présence de ce bug, l'activation de NUMA ne semble pas poser de problème. Les segments de la base de données utilisent les lgrps de Solaris. Mais les utilisent-ils correctement ?

 

En attendant un statut officiel d'Oracle sur l'activation ou non de cette option, vous pouvez tenter de l'activer au moins sur vos architectures de dev/test/uat avant de franchir le cap en production. Pour l'heure, plusieurs bases en production fonctionnent avec cette option active sans avoir eu de problème (à l'exception du bug cité ci-dessus).

 

 

Ci-joint quelques références sur ce sujet : 

 

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 16:32

 

Retour sur le dernier évènement Oracle The Extreme Performance Tour qui s'est déroulé le 25 janvier dernier à Paris (cet évènement se déroule dans plusieurs villes d'Europe). 

 

image001

 

Dans un magnifique cadre, devant 300 invités, Oracle a réaffirmé son ambition d'innover à travers sa gamme de produits hardware et systèmes. Avant de participer aux deux ateliers thématiques, les invités ont eu le plaisir d'écouter tour à tour Loic le Guisquet (Vice Président EMAA) et John Fowler (Vice Président Systems Oracle Corp).

 

Deux idées à retenir de ces discours :

  • Malgré la conjoncture délicate, c'est le moment d'innover !?
  • Oracle nous accompagne dans cette période délicate du mieux possible !? 

 

John Fowler est revenu sur l'offre complète Oracle Systems de la manière suivante :

  • Présentation d'une Roadmap Hardware : T4, Mxxxx, T5 (rien sur l'offre x86 !?)
  • Présentation de l'offre Extreme (Exadata, Exalogic, Exalytic, Big Data)
  • Présentation du Sparc Super Cluster (à base de T4-4)
  • Présentation de Solaris 11
  • Présentation de l'offre storage (SAN, NAS, Tape)

 

Pour ceux qui doutent encore de la périnité du Hardware Oracle et du système d'exploitation Solaris (sur les architectures Intel et Sparc), voici quelques messages clés à retenir : 

  • Fusion des deux puces Tx avec le Mxxxx
  • Investissement logiciels (Solaris et Unbreakable Linux) sur les architectures Intel et Sparc (pour Solaris)      
  • Renforcement de l'offre Extreme en essayant de l'adapter aux besoins des clients (boxes adaptées !?)

 

Etant moi-même intervenu pour le GUSES, je ne reviendrai pas sur l'ensemble des ateliers qui se sont déroulés. Au sujet de ma présentation, j'ai évoqué 3 retours d'expériences autour des technologies Solaris dans des environnements de production :

  • Consolidation d'une infrastructure de DEV/UAT sur Mxxxx avec des zones
  • Activation de la compression ZFS pour diminuer l'espace de stockage
  • Utilisation massive de zones dans un environnement de production avec le bon outilage

Ma présentation est disponible dans mon album.

 

En fin de journée, les invités ont pu assister à une table ronde sur l'innovation au service de la performance emmené par deux grands spécialistes : Joël de Rosnay et Pascal Picq. Discussion passionante autour de l'innovation, de ses enjeux, sa mise en oeuvre, ses origines, ses directions, etc.

 

Un évènement fort intéressant. N'oublier pas : ce type d'évènement (forcément commercial) permet surtout l'échange entre personnes d'entreprises issues de secteurs différents. Par exemple, j'ai été surpris de voir autant d'entreprises adopter l'architecture T4 avec Oracle VM (ldom) mais aussi leur intérêt grandissant pour Linux Unbreakable.

 

En conclusion, penser détenir la meilleur solution sans se remettre en cause (par l'innovation), peut provoquer votre "perte". Optez alors pour Solaris 11...

 

Ci-joint quelques références sur ce sujet : 

 

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 19:18

 

Le 25 janvier prochain Oracle France organise l'évènement suivant : Oracle Hardware Systems - The Extreme Performance Tour. Je me permet d'évoquer cette manifestation pour plusieurs raisons :

  • C'est toujours très enrichissant de rencontrer, échanger avec d'autres clients et / ou experts
  • Une présentation du Sparc Super Cluster (à base du T4-4)
  • Un témoignage du GUSES : Solaris plate-forme optimal pour les bases de données

 

Je vous invite donc rapidement à vous inscrire à cet évènement via l'agenda du GUSES ou directement sur Oracle.

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 21:18

 

Le 15 décembre dernier, lors de la commission "Unix vs Linux" organisée par l'AUFO, je suis intervenu (au nom du GUSES et d'ORNESS) pour développer le sujet suivant : Pourquoi choisir Solaris ?

 

Que retenir de cette commission ? Les témoignages utilisateurs indiquent une forte progression des migrations des environnements Unix (notamment HP-UX) vers Linux (notamment RedHat mais aussi Oracle Linux). Cependant dès qu'il s'agit d'adresser des problèmatiques de performances et de haute disponibilité, Solaris reste le système d'exploitation utilisé. Les personnes définissent à tort ou à raison l'association suivante : entrée de gamme Linux, milieu de gamme Linux ou Solaris, haut de gamme Solaris.

 

Solaris (tout comme Linux dans certaines mesures) est capable d'adresser toutes ces gammes en apportant plusieurs améliorations. D'abord, Solaris est aussi bien disponible sur plate-forme x86-x64 que sur plate-forme sparc. Ensuite, la gestion optimisée de la mémoire permet d'obtenir des gains notables notamment sur l'interaction avec les bases de données. Enfin, les outils de diagnostics disponibles (dont Dtrace) permettent d'analyser facilement tous les incidents qui survient sur le système.

 

J'ai été surpris de constater que plusieurs sociétés (petites ou grandes) commencent à utiliser Oracle Linux avec le noyau modifié d'Oracle (Unbreakable Linux). Ce noyau modifié affiche des performances bien supérieurs au noyau RedHat (à voir !?). Mais ce qui m'intéresse le plus dans ce noyau est l'inclusion des sondes Dtrace (enfin un outil de diagnostic correcte). Affaire à suivre.

 

Vous pouvez consulter ma présentation si vous le souhaitez.

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 15:55

 

Pour tous les retardataires vous trouverez ci-joint quelques liens utiles sur la dernière version de l'os Solaris 11. Disponible depuis fin novembre cette nouvelle version est très prometteuse en corrigeant les défauts des anciennes version de Solaris (système de packages modifié, amélioration de ZFS) tout en apportant des fonctionnalités forts intéressantes (crossbow, gestion des zones). Côté performance, Solaris 11 est bien présent : amélioration dans la gestion des ISM, NUMA I/O, nouvelle probe Dtrace, etc. J'ai eu l'opportunité de rencontrer les principaux ingénieurs de l'équipe kernel lors du dernier Oracle Open World et j'ai été assez impressionné.

 

Solaris n'est pas mort, Solaris 11 est là pour le prouver. Bonne lecture et bon vissonnage :

 

Quelques informations supplémentaires sur le blog d'Eric concernant Solaris 11 et Oracle Open World.

 

Oracle-Open-World 0173

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article