Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 18:31

 

Jeudi soir dernier (04/11/2010), c'est tenu une soirée GUSES où les deux thèmes suivants ont été abordés :

 

  • Solaris 11 express par Jacques Truchet
  • Oracle Open World par Eric Bezille

 

Les personnes présentes ont pu découvrir en avant première les prochaines fonctionnalités introduites dans la prochaine version d'Oracle Solaris et revenir sur les différentes annonces effectuées lors de l'évènement annuel d'Oracle. Une soirée très enrichissante où les échanges techniques ont été très intéressants (comme souvent). Un grand merci à Jacques et Eric pour leur présentation.

 

Revenons un peu sur le contenu. Il s'agit d'un résumé rapide qui pourra être compléter par la suite avec les présentations une fois celle-ci disponibles.

 

La soirée a commencé par la présentation sur les features Oracle Solaris 11 (nous étions le 1er public à les découvrir, merci GUSES). Il s'agit d'une version basée sur la dernière monture d'OpenSolaris b151 (Il y a donc bien un lien entre OpenSolaris et Oracle Solaris 11 contrairement à ceux qui affirment le contraire). La roadmap d'Oracle Solaris 11 est annoncée jusqu'en 2015 avec une version par an (informations à confirmer). Il s'agit d'une nouvelle version majeure pour l'os Solaris tout comme l'a été la version précédante. Les mots clés pour cette nouvelle version sont les suivants : scalabilité, efficacité, disponibilité, sécurité. La 1er version stable verra le jour mi 2011 et d'ici là une à deux version Express seront distribuées. Le code source ne sera disponible qu'une fois la version stable disponible (changement par rapport à OpenSolaris) et Oracle se garde le droit de distribuer ou non telle ou telle partie du code (ce qui était déjà le cas pour OpenSolaris). Oracle Solaris 11 Express sera prochainement disponible (fin novembre).

 

Les principales nouveautés (dans une 1er temps) de cette nouvelles versions sont les suivantes :

 

  • Gestion des packages / Installation / Déploiement
  • Crossbow
  • Gestion des zones
  • Reprise de l'existant
  • ...

 

La nouveauté la plus importante est la gestion des packages. Oracle Solaris se sépare enfin de sa méthode de "packages / patches" qui nous rendait tous fou notamment avec les zones. Il s'agit d'une rupture technologique qui change complètement notre façon d'administrer ce système. Le gestionnaire de packages se base sur celui déjà disponible sous OpenSolaris : IPS. La méthode d'installation s'en trouve complètement changée : à la poubelle les jumpstarts, jets... Vous avez mis des années à éprouver votre infrastructure de déploiement et bien tout est à refaire. L'installation se fait maintenant par profile depuis un serveur d'archive IPS. Un nouvel outil nommé AI (Auto Installer) permettra de personnaliser nos images. C'est véritablement le changement majeure de cette nouvelle version Oracle Solaris.

 

La deuxième innovation est l'inclusion du projet Crossbow. Ce projet tant attendu dans Oracle Solaris était déjà disponible depuis un certain temps dans OpenSolaris (si vous n'aviez pas joué avec c'est le moment). Il sera enfin possible de virtualiser entièrement une couche réseau pour les zones Solaris. Le temps des configurations complexes pour obtenir différents réseaux pour les zones est maintenant révolu. Crossbow permet de simuler une couche réseau complète pour chaque zone. Pour donner des exemples : chaque zone peut avoir son propre firewall, avoir sa propre route, être serveur cifs, etc... Un système de Load Balancer peut être mise en place sur la globale pour manager le traffic réseaux (beaucoup plus simple que la QOS actuelle).

 

La gestion des zones est différentes : plus de zone sparse uniquement des zones fulls. Pour ne pas occuper trop de place, la dédup ZFS sera mise en place. Les brandx Linux sont supprimés, les brandx Solaris 8 et 9 peut être pas...

 

La reprise de l'existant n'a été oubliée. Une zone Solaris 10 peut être migrée soit dans une brandx Solaris 10 soit dans une zone Solaris 11 après mise à jours. Une zone globale Solaris 10 peut être migrée en brandx Solaris 10. Il faudra sans doute être en Solaris 10u9 pour se faire.

 

A noter aussi, l'encryption pour ZFS (uniquement pour les autres pools que le rpool... pour le moment), la dédup dans ZFS, et d'autres choses... Déception quand même : la suppression de disques dans un pool ZFS n'est pas encore pour cette version.

 

Vivement la sortie de Oracle Solaris 11 !!! Important, Oracle Solaris 10 ne va pas tout de suite à la poubelle, deux autres updates seront disponibles (courant 2011 et courant 2012). Ces nouvelles versions n'incluront pas de nouveautés (par exemples : IPS, Crossbow, ...). Encore merci à Jacques pour cette présentation.

 

En deuxième partie, Eric est revenu sur les différentes annonces d'Oracle faites pendant l'Oracle Open World. Il a notamment insister sur le fait qu'Oracle gère maintenant une couche complète : du matériels aux logicielles (d'où leur slogan du moment : Hardware and Software, Engineered to work together). Les tests sont donc menés de bout en bout de la chaîne ce qui constitue une innovation majeure dans la mise à disposition d'architectures complexes (innovation pour Oracle et Sun, ce l'est moins pour IBM). Cette nouvelle méthode de travail à notamment porter ces fruits : les benchs des derniers serveurs T3 sont éloquents surtout lorsqu'ils sont associés avec des applications Oracle (ce qui est normal vous allez me dire...).

 

L'association du matériel et du logicielle prend toute sa splendeur dans les deux offres suivantes : l'Exadata et l'Exalogic. L'Exadata, déjà bien connu maintenant, est un monstre de performances pour les environnements de bases de données type datawarehouse. Il sera prochainement disponible dans une nouvelle version X2-8. Son petit frère : l'Exalogic, cette fois-ci pour les applications vient compléter l'offre. Ce serveur est le socle pour la base du Cloud d'Oracle. A noter que ces deux monstres seront disponibles aussi bien sous Oracle Linux Unbreakable que sous Oracle Solaris 11.

 

La gamme SPARC continura... Ceux qui pensaient qu'Oracle allait supprimer le SPARC : eh bien vous aviez tort (enfin pour le moment). La gamme se décline avec deux processeurs : la série T et la série M. La roadmap se prolonge jusqu'en 2015 avec des évolutions aussi bien sur la puissances des CPUs que sur le nombre de threads.

 

La gamme Storage and Tape n'est pas en reste. Avec l'arrivée notamment du Sun ZFS Storage 7420 qui avec sa capacité de stockage de 1PB nous laisse rêveur... Ne surtout pas oublier aussi la Sun Flash Accelerator F20 qui offre de multiples possibilités de performances notamment vis à vis des bases de données Oracle 11g.

 

Il y a plusieurs autres annonces lors de cette évènement (voir l'article), mais je blogue uniquement sur ce qui a été évoqué lors de la soirée. Merci à Eric pour ce retour très intéressant. J'ajoute le lien suivant sur la stratégie Oracle Sun disponible ici.

 

Comme vous avez pu le lire, les soirée GUSES sont riches d'informations. Venez nombreux lors de la prochaine soirée, où cette fois-ci William Roche va échanger sur la gestion de la mémoire dans Solaris. Le sujet est très alléchant, alors soyez présent. L'inscription est ici.

Partager cet article

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article

commentaires

Sylvain DEGUT 22/11/2010 09:11


Salut Bruno,
Bel article, enfin quelques news sur Solaris 11, effectivement rien de bien neuf ... Crossbow, je me rappel encore des présentations a PSA sur le projet pour Solaris next, les zones et zfs que des
évolution pas de révolution comme avec Solaris 10, sauf les packages (ouf!).

a+
Sylvain