Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 21:56

 

L'une des tâches les plus intéressantes de notre travail (ceci est mon avis) est de comprendre ce qui se passe dans le système. Cette tâche n'est pas simple : la gestion des processus, le dispatcher, l'interaction avec le matériel, la gestion des I/O, ... nécessitent des connaissances variées et ceux dans différents domaines.

 

Mais voilà, Solaris 10 nous a permis de mieux comprendre tout ce qui se passe sur notre système. Dtrace est un outil révolutionnaire encore sous exploité dans notre métier (j'entends ingénieur système). Peu de personne l'utilise mais surtout peu de personne comprenne son intérêt. Cela fait maintenant 5 ans que Solaris 10 existe et je suis encore très surpris de croiser des "admin sys" qui ne l'utilise pas ou très peu... 

 

Utiliser Dtrace doit devenir aussi naturel que te lancer un "iostat" ou un "prstat" lors de l'analyse d'un système. Dtrace permet  surtout de comprendre ce que fait réellement une application ou plus simplement quelle fonction le kernel utilise pour traiter une opération. 

 

Quand je dois analyser un système Linux, je me retrouve complètement perdu. Aucune commande pour comprendre réellement ce qui se passe et pourquoi cela se passe. Je me vois mal parcourir toutes les lignes de code du noyau ? Depuis peu et notons le, Linux intègre enfin un outil d'analyse : systemtap... Ouffff mais bon... Je suis déçu, le code noyau change tellement vite que le script écrit sur une version x du noyau ne fonctionne plus sur la version y... Vous avez le droit de "troller" après ça. 

 

Ci-joint quelques liens pour votre culture : 

Dtrace : link
systemtap : link

 

Pour rappel :

En Mai/Juin dernier, William Roche et Jean-Christophe Martin nous ont présenter deux sessions relatives à Dtrace lors des mensuelles du GUSES. Le résumé des présentations est disponible sur le site d'Eric Bezille ici.

 

Pour résumer, il est tend de passer à Dtrace (et vivement un outil digne de ce nom sur Linux mais bon ça j'y crois moins).

 

Partager cet article

Published by gloumps - dans divers
commenter cet article

commentaires

Christophe 02/09/2010 09:00


Un linux qui bouge vaut bien mieux qu'un solaris moribond que plus personne n'utilise.
Désolé, mais Oracle a tué Solaris. (Surtout x64)